BILAN EXHAUSTIF DU PREMIER SEMESTRE

Publié le par spartacus2010.over-blog.fr

A mon arrivé en octobre, il faut dire que je passais mes journées lamentations sur lamentations, n’eut été les paroles de réconfort du chef de département durant ces différents cours à l’endroit de ceux qui était dans la situation analogue à la mienne, je pense que je me serai résigné à mon triste sort. Heureusement, il faut le dire grâce à l’ambiance bonne enfant avec laquelle mes amis et moi venions au cours, j’ ai appris à prendre la vie, sinon les cours avec philosophie, c’est pourquoi quand même je ne comprenais rien, je n’étais pas inquiet car j’avais la certitude qu’un de mes amis saura à l’occasion m’expliquer la notion concernée. Il faut également dire que les enseignants n’ont pas manqué par leur conseil de mettre tout le monde sur la voie. Je me remémore encore ces propos de Mr. Prizo en Mapple, « Si vous vous contentez de laisser les autres faire les devoirs de groupe sans chercher à les comprendre mais surtout à les essayer par vous-même alors assurément vous ne validerez pas ». Aussi amusant que cela puisse paraître, on peut dire qu’était en partie, vrai, car le rythme infernal de devoir à rendre par semaine auquel nous soumettait Mr Prizo à contribué à stimuler un esprit de travail. En dépit de ce qu’on pouvait considérer au départ que les profs étaient un peu dur, il apparaît quand même qu’ils m’ont fait du bien. Pour cela je leur dit volontiers merci. Le babillard à vomit de ses entrailles les notes d’évaluation semestrielles par matière et par module, l’on peut dire que je m’en tire plus ou moins bien, car au final j’ai une seule matière à présenter à l’été. Je prie le ciel de n’en avoir aucune durant ce deuxième semestre pour cela je en manquerai pas de consentir les efforts qui s’imposeront.

Publié dans Académique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article