L'évaluation de Stage Pratique à Ekounou

Publié le par spartacus2010.over-blog.fr

        L'examen de stage pratique pour l'élève-professeur est toujours ponctué de stress, car après une période probatoire sous l'aile d'un encadreur, il lui ait donné d'acquérir les attitudes qui feront de lui un bon enseignant. Cela  pourra se vériéfier sous l'oeil expert d'un Inspecteur dépêché à cet effet par le MINSEC afin de vérifier si l'investissement du MINESUP via l'ENS a porté ses fruits.

             On peut donc dire que chez nous à Ekounou les évaluations se sont déroulés sans trop de désagrément, la tendance laisse entrevoir une certaine satisfaction de l'inspecteur qui a lu le privilège d'évaluer 8 candaidats qui fait montre d'une prestation  satisfesante. Des notes ont été attribuées, mais il nous a été inculqué le principe de ne pas se focaliser sur la note mais plutôt sur l'accomplissement du travail bien fait. Car sans vantardise aucune, on peu dire que notre passage à Ekounou a été rempli par la participation à toutes les activités dévolues à un enseignant au sein d'un établissement. En passant par la dispensatiation des cours en salle de classe comme en salle de TP, puis en assistant aux conseils d'enseignement, carrefours pédagogiques, et aux ensemblés générales, on peut dire sans conteste que notre calendrier fut rempli. il faut voir nos cahiers de stage pour comprendre à quel point l'oisivieté ne fut pas de mise durant notre séjour à Ekounou.

               A l'issue de cette expérience enrichissante, nous avons beaucoup aprris des collègues sur le terrain qui nous ont édifié sur les réalités semées d'embuches qui nous attendent sur le terrain. Car il nous a été donné de constater que la théorie est toujours éloigné de la réalité du terrain. L'enseignant d'informatique à beaucoup de défis à réaliser dans son futur poste d'affectation au risque de se laisser happer par le système réfractaire au changement, à l'innovation.

Publié dans Académique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article